Profiter de la rentrée pour renforcer son système immunitaire

Vous connaissez certainement l’histoire du vase, des pierres, des cailloux et du sable : pour remplir un vase de façon optimum, on y met d’abord les pierres, puis les cailloux, et enfin le sable, afin  d’organiser ses priorités de façon intelligente, le plus important d’abord et les détails en tout dernier. Cela occupera certainement une bonne partie du mois de septembre.

Puis viendra le temps de se préparer au changement de saison qui mettra notre corps à rude épreuve. Les chocs de température sont trop souvent sous-estimés et peuvent avoir une incidence sur notre physiologie, l’hygiène de vie doit alors être adaptée à ce que nous nous apprêtons à vivre pour l’année qui vient et aux différents facteurs environnementaux : baisse des températures, moins de lumière, mais aussi tous les défis familiaux et professionnels, stress plus ou moins intense inévitable…

Le système immunitaire, celui qui assure les défenses de notre organisme, est le premier impacté, il est le gardien de notre intériorité, et lorsqu’il est affaibli, surviennent alors fatigue, maladies chroniques (allergies, troubles ORL, troubles digestifs) et de plus en plus souvent troubles auto-immuns, c’est à dire que pour des raisons encore mal connues, nos défenses se retournent contre notre propre organisme au lieu de s’occuper des invasions venant de l’extérieur. Il est vraisemblable que lorsqu’il est trop sournoisement sollicité, tel un individu sur-excité, il finit par attaquer tout ce qui bouge de façon désordonnée.

Les plus fréquentes maladies auto-immunes, en constante augmentation, concernent le système digestif (Crohn, rectocolite hémorragiques…), le système articulaire (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante…), le système endocrinien (troubles thyroïdiens)… et doivent obligatoirement faire l’objet d’un diagnostic et d’un traitement médical par un spécialiste.

Un accompagnement naturopathique permet d’espacer les crises et de retrouver un confort de vie, les témoignages sont très nombreux en ce sens. Mais c’est un travail de longue haleine.

C’est la raison pour laquelle il est préférable d’agir en prévention, à la fois sur nos organes clés mais aussi sur le système immunitaire, en le renforçant tout en le modulant. L’automne est le moment de prédilection pour se préparer à franchir les étapes de cette nouvelle année « scolaire » en toute sérénité.

Par Agnès de Bentzmann

2019-09-12T13:25:11+00:00