Recette du bouillon de poulet
ou comment retrouver votre bien-être digestif

La porosité intestinale semble être de plus en plus répandue, porte ouverte à de multiples troubles, des simples ballonnements aux maladies auto-immunes pour lesquelles on ne trouve pas pour le moment de solutions satisfaisantes.

Les compléments alimentaires pour réparer la muqueuse intestinale sont efficaces, mais il existe un moyen simple et peu couteux d’apporter le collagène qui contribue à retrouver le bien-être digestif: boire régulièrement du bouillon de poulet.
Il est question ici du bouillon fait maison bien sûr, qui n’a rien à voir avec les substituts en poudre que l’on peut trouver dans le commerce, le bio n’ayant rien inventé de beaucoup mieux en la matière.

Étant souvent sollicitée au sujet de la recette, je vous la livre ici, elle n’a rien d’original, mais a le mérite d’avoir été testée et approuvée :

1. Acheter un poulet bio fermier (les céréales ne sont pas la nourriture normale d’un poulet). Difficile mais pas impossible ! Votre boucher est censé connaître ses producteurs et doit être au courant des conditions d’élevage.

2. Mettre la carcasse, la tête, cou et pattes (oui je sais, mais ce sont néanmoins les ingrédients essentiels) dans une grande marmite d’eau froide sans sel, avec un navet, deux carottes, un poireau avec le vert, un oignon, du céleri branche, un bouquet garni (surtout en branche et jamais celui du commerce) amener à ébullition, laisser 5 mn et jeter l’eau, rincer tous les aliments afin d’enlever les impuretés, étape importante).

3. Remettre le tout dans une grande marmite d’eau sans sel, ajouter un 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre (si vous n’en avez pas je vous conseille vivement celui-ci).

4. Laisser à petits bouillons entre 4 et 6h, passer au travers d’une passoire, jeter les aliments, mettre au frais une nuit pour pouvoir le dégraisser facilement le lendemain matin, remettre à petit bouillon et laisser encore 2h si possible, ajouter éventuellement un bouquet de coriandre pour cette étape que vous retirerez à la fin, saler seulement au moment de servir avec de la fleur de sel, ou encore mieux du Symbiosal.

Si vous avez ce merveilleux aliment qu’est le Pianto, vous pouvez en ajouter une demi-cuillère à café, ainsi qu’un peu de jus de citron au moment de servir.

Ce bouillon peut se garder 3/4 jours dans un bocal en verre bien fermé au réfrigérateur, vous pouvez bien sûr le congeler, la meilleure solution est de le mettre dans un bac à glaçons, très utile pour faire cuire le riz, ajouter à vos soupes etc…

Cela semble long mais très facile néanmoins.

P.S : vous trouverez facilement le Pianto et le vinaigre de cidre Uberti en magasin bio ou sur internet, le Symbiosal sur le site indiqué, ou à la boutique
Le retour aux sources, 210 bis boulevard Pereire, 75017 Paris.

Par Agnès de Bentzmann

2019-02-25T08:49:06+00:00